Le vin orange la quatrième couleur du vin

Avec les vins les plus connus rouges, blancs et rosés s’ajoute le nouveau vin orange. Du vin blanc vinifié à la même méthode que le rouge, cela donne des cépages de couleur miel et aux arômes plus intenses et plus tanniques. Suite à la grande demande des jeunes fêtards, la méthode ancestrale est devenue très tendance.

Comment on produit ce type de vin ?

Le vin orange, avec des reflets joliment ambrés, ce type de vin est vinifié comme un vin rouge. En effet, après la cueillette du raisin blanc, la peau est conservée avec le jus, et même parfois avec les rafles. Le tout est macéré, pour apporter au vin des arômes très différents et surtout plus tanniques, que l’habituel vin rouge.

L’expérience de la première dégustation du vin orange est si marquante, que tous les dégustateurs se souviennent de leur première fois. Comme le dirigeant de l’entreprise de négoce en vin Raphaël Michel, qui a déclaré, « c’était comme une explosion de parfums et de goûts dans le palet, le vin avait dans la bouche, la rondeur d’un rouge et l’acidité du vin blanc, avec des arômes d’agrumes, de fleur et un pur mélange de fraîcheur ».

Méthode ancestrale

Le club des amateurs du vin orange ne cesse de s’agrandir, ce breuvage à la teinte ambrée se trouve dans tous les endroits branchés en Europe et possède même son propre festival. Même ci l’engouement pour ce vin est récent, la méthode de fabrication est ancestrale. Originaire du Nord de l’Italie, cette méthode consiste à macérer les peaux pour améliorer la conservation des vins.

La technique est alors remise au goût du jour au cours des années 90 par des vignerons qui sont soucieux de s’affranchir des sulfites.

 

De la puissance

Guillaume Ryckwaert, dirigeant du négoce en vin, Raphaël Michel, a mentionné que beaucoup de producteurs de vin trouvent dans ce genre de vin, toute une philosophie. En effet, ils apprécient la lenteur dans la fabrication de ce vin, qui est bien stable.

Plusieurs producteurs ont préféré se tourner vers ce type de vin après avoir découvert, que les produits chimiques qu’ils utilisent lors de la vinification, sont très nocifs pour les micro-organismes présents sur la peau du raisin. La biodiversité est capitale pour la fabrication du vin. Et le vin orange à apporter la réponse, avec des odeurs de fruits exotiques, et dont le goût est intense sans l’ombre d’un produit chimique.